Aujourd'hui 23 février nous fêtons : Saint Alexandre l’Acémète - Confesseur (IVe (...)

Diocèse de Valence

Facebook
    Vous aimez cet article?
    Partagez le.


    Vous aimez ce site, dites le sur Facebook !
Vassieux, Lesches en Diois, Montbrun les Bains (Edito Septembre 2014)
   

Au cours de l’été, en poursuivant la découverte de la Drôme, mes pas m’ont conduit en ces trois points du diocèse : à Vassieux, le 21 juillet, pour la commémoration du 70ème anniversaire du massacre des habitants de ce village ; à Lesches en Diois, le 15 août, pour l’Assomption de la Vierge Marie avec bénédiction de la lavande et d’un troupeau, et aussi envoi sur le chemin d’Assise de deux pèlerines ; et enfin à Montbrun les bains, le dimanche 24 août, pour une messe paroissiale.

Si je retiens ces trois événements, ce n’est pas que les autres rencontres ne m’ont pas marquées aussi, mais qu’il s’agit de trois lieux excentrés par rapport à la Vallée du Rhône.

J’ai pu toucher du doigt certaines réalités :
- A Vassieux, c’est la mémoire douloureuse de la guerre, le maquis, la souffrance gravée dans les cœurs avec le choix de Ste Thérèse Bénedicte de la Croix pour nous aider a transformer aujourd’hui ces souvenirs terribles en prière et en action de résistance spirituelle contre toutes les formes de mépris de l’homme, de sa dignité et de sa liberté.
- A Lesches en Diois, nous avons rendu grâce pour l’initiative du curé Doublier qui, il y a 60 ans, lançait avec ses paroissiens cette fête populaire de la lavande et des troupeaux. Aujourd’hui, les chrétiens continuent a être imaginatifs en restaurant ensemble des croix sur la montagne, vivant ce que le pape Francois appelle la force évangélisatrice de la piété populaire (La joie de l’Evangile numéros 112 à 126). J’ai entendu aussi les soucis causés aussi par la bactérie qui met en péril la lavande.
- Enfin, en allant a Montbrun les bains, la beauté des paysages récompense des kilomètres parcourus sur des routes parfois étroites : les chrétiens de ces villages, auxquels se mêlaient des estivants et des curistes, m’ont partagé un peu leurs joies et leurs difficultés au cours d’un repas fraternel, avec les questions posées sur la manière de vivre la proximité en Eglise.

Le synode qui nous invite a marcher ensemble nous permettra de suivre le Christ qui nous précède sur ces chemins.

+ Pierre-Yves Michel
Evêque de Valence






                Hébergement: C.E.F | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP