Aujourd'hui 3 septembre nous fêtons : Sainte Ingrid de Skänninge - Princesse (...)

Diocèse de Valence

Facebook
    Vous aimez cet article?
    Partagez le.


    Vous aimez ce site, dites le sur Facebook !
Une mystérieuse transformation

DEVENIR DIEU pour le remercier ? Quoi de plus étonnant. Pour y arriver, on peut essayer de changer de vie, de transformer nos comportements, bref de "faire des efforts".


   

Cela n’est pas négligeable mais on en perçoit vite le caractère dérisoire.
En fait Jésus nous indique une autre voie, étonnante mais sûre, pour aimer comme il aime : se nourrir de lui, présent dans l’eucharistie.
« Car, dit-il, mon corps est vraiment une nourriture et mon sang vraiment une boisson ». Ou encore « Celui qui nie mange vivra par moi ». Ainsi, peu à peu, nous devenons d’autres Christ et nous pouvons dire, comme l’apôtre Paul : « Ce n’est plus moi qui vis, c’est le Christ qui vit en moi ».
Et c’est ainsi que nous devenons nous-mêmes le merci de l’homme à son créateur.

En commun

Eucharistie ou messe, c’est bien la même chose. L’un est le nom savant, le mot juste, l’autre le nom commun. Mais la messe est un tout, un long déroulement qui rappelle à chaque fois la mort et la résurrection de Jésus. Cela signifie que l’eucharistie n’est pas seulement ce moment très particulier où le prêtre prononce les paroles de Jésus :« Ceci est mon corps. Ceci est mon sang ». Ces paroles n’ont de sens que vécues en commun au coeur de la messe.
Ce qui veut dire que, si nous voulons avancer dans la vie chrétienne, il nous faut participer à l’eucharistie et... accepter de ne pas tout comprendre tout de suite.






                Hébergement: C.E.F | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP