Aujourd'hui 23 octobre nous fêtons : Saint Jean de Capistran - Frère mineur (✝ (...)

Diocèse de Valence

Facebook
    Vous aimez cet article?
    Partagez le.


    Vous aimez ce site, dites le sur Facebook !
Statuts diocésains

Avant propos

Cette Ordonnance remplace celles du 6 janvier 1996 et du 25 janvier 2001 établies par Mgr Didier-Léon MARCHAND.

Eléments fondateurs tirés du Code de droit canonique

* Can. 517 - § 1. Là où les circonstances l’exigent, la charge pastorale d’une paroisse ou de plusieurs paroisses ensemble peut être confiée solidairement à plusieurs prêtres, à la condition cependant que l’un d’eux soit le modérateur de l’exercice de la charge pastorale, c’est-à-dire qu’il dirigera l’activité commune et en répondra devant l’évêque.
§ 2. Si, à cause de la pénurie de prêtres, l’Evêque diocésain croit devoir confier à un diacre ou à une autre personne non revêtue du caractère sacerdotal, ou encore à une communauté de personnes, une participation à l’exercice de la charge pastorale d’une paroisse, il constituera un prêtre qui, muni des pouvoirs et facultés du curé, sera le modérateur de la charge pastorale.


   

Conseil pastoral paroissial

Eléments fondateurs tirés du Code de droit canonique

* Can. 208 - Entre tous les fidèles, du fait de leur régénération dans le Christ, il existe quant à la dignité et à l’activité, une véritable égalité en vertu de laquelle tous coopèrent à l’édification du Corps du Christ, selon la condition et la fonction propres de chacun.

* Can. 536 - § 1. Si l’évêque diocésain le juge opportun après avoir entendu le conseil presbytéral, un conseil pastoral sera constitué dans chaque paroisse, présidé par le curé et dans lequel, en union avec ceux qui participent en raison de leur office à la charge pastorale de la paroisse, les fidèles apporteront leur concours pour favoriser l’activité pastorale.
§ 2. Le conseil pastoral ne possède que voix consultative et il est régi par les règles que l’évêque diocésain aura établies.

Institution

1 - “Les pasteurs… doivent reconnaître et promouvoir la dignité et la responsabilité des laïcs dans l’Eglise ; ayant volontiers recours à la prudence de leurs conseils, leur remettant avec confiance des charges au service de l’Eglise, leur laissant la liberté et la marge d’action, stimulant même leur courage pour entreprendre de leur propre mouvement” (2ème Concile du Vatican
Constitution sur l’Eglise Lumen gentium - N° 37)

2 - Dans chaque paroisse, sous la présidence du curé ou d’un membre de l’équipe curiale (Can. 517 § 1.) ou du prêtre modérateur de l’équipe qui a reçu mission de participer à l’exercice de la charge pastorale (Can 517 § 2) est constitué un conseil pastoral.

3 - Les membres du conseil pastoral paroissial sont appelés en tenant compte de leur qualité de vie ecclésiale, leur engagement au service de la mission de l’Eglise, leur attention à la vie des hommes de ce temps ainsi que de leurs désir et capacité de dialogue.

Rôle

4 - Le conseil veille à la qualité de vie de l’Eglise, notamment en assurant une bonne articulation entre la paroisse et les communautés qui la composent. Dès sa première séance, il propose au curé ou à l’équipe curiale (c. 517 - § 1) ou au modérateur (c. 517 - § 2) des éléments permettant de déterminer le nombre des communautés et ce qu’elles recouvrent (territoire ou autre réalité). Dès que le nombre de ces communautés est déterminé, le conseil veille à ce que leur composition soit communiquée à l’ensemble des paroissiens tout en prévoyant quel membre du conseil doit assurer le lien avec telle ou telle communauté.

5 - Pour être attentif à tout ce qui se vit sur le territoire de la paroisse, le conseil est en lien avec les trois pôles diocésains : Solidarité, Annonce et proposition de la foi, Eglise et cultures. En se mettant à l’écoute de l’Esprit-Saint, il demande fréquemment, dans la prière, la grâce du discernement.

6 - Afin que la paroisse soit réellement une communion missionnaire, le conseil choisit des objectifs de trois catégories :
- d’une séance à l’autre (court terme de quelques mois)
- d’année pastorale (de septembre à août)
- à long terme et s’inscrivant dans un projet paroissial pouvant courir sur la durée du mandat
Aux différentes échéances le conseil évalue la réalisation des objectifs.

7 - Dans le projet paroissial de quatre ans, le conseil veille notamment à la présence de l’organisation générale des messes dominicales et de semaine, des funérailles, des baptêmes et des mariages ainsi que ce qui concerne l’accueil paroissial, le secrétariat paroissial et les moyens de communication paroissiaux.

8 - Le conseil prépare l’assemblée paroissiale annuelle qui est ouverte à tous et qui doit avoir un caractère à la fois festif et convivial.

9 - Le conseil est consulté avant tout changement ou nomination de prêtre (Décret 50 du synode diocésain de 1992-1994).

Composition

10 - Quelles que soient l’étendue et la population de la paroisse, le conseil pastoral sera composé de six à douze personnes, sans compter le président (cf. 2). Sont membres du conseil :
- un représentant des diacres de la paroisse (Recommandation du synode diocésain de 1992-1994)
- un représentant des communautés religieuses présentes dans la paroisse (Décret 37 du synode)
- des laïcs différents par l’insertion géographique, le milieu socio-professionnel, la vie familiale, l’âge et les engagements en Eglise qui auront été sollicités par le curé ou l’équipe curiale (Can. 517 § 1.) ou du prêtre modérateur de l’équipe qui a reçu mission de participer à l’exercice de la charge pastorale (Can 517 § 2) après une concertation des prêtres, diacres, religieux et quelques laïcs actifs. Parmi ces laïcs sollicités, devront se trouver un membre du conseil paroissial pour les affaires économiques et un membre de l’équipe d’animation paroissiale.

11 - Sa création, puis le renouvellement du Conseil, sont portés à l’avance à la connaissance de toutes les communautés de la paroisse. Le mandat des conseillers est de quatre ans. Chaque personne ne doit pas faire plus de deux mandats consécutifs.

12 - En plus du président du conseil, les prêtres peuvent occasionnellement participer aux séances. En plus de leur représentant, les diacres peuvent aussi occasionnellement participer aux séances. En fonction de l’ordre du jour le conseil peut inviter l’équipe d’animation paroissiale à une partie ou à la totalité d’une ou plusieurs séances.

Fonctionnement

13 - Lorsque le conseil est constitué, il est présenté aux paroissiens lors d’une messe dominicale présidée par le vicaire forain. Les divers moyens de communication sont aussi utilisés pour que le conseil soit connu de tous.

14 - Le conseil se réunit au moins cinq fois dans l’année. Lors de la première séance est élu l’animateur du conseil qui anime les séances et favorise le dialogue entre tous les membres du conseil.

15 - Le bureau du conseil, composé du président et de l’animateur, prépare l’ordre du jour et en informe tous les conseillers. Il fait ou fait faire un compte-rendu après chaque séance dont un exemplaire est remis à chaque conseiller et à l’évêque. Une présentation simplifiée de ce compte-rendu est faite aux paroissiens.

16 - Au cours de la première année de fonctionnement, le conseil participe à la formation organisée par le service diocésain de formation et proposée à tous les conseils pastoraux paroissiaux du diocèse.

17 - Au cours de chaque année le conseil prend un temps de ressourcement spirituel avec une relecture, à la lumière de l’Evangile, de ce que le conseil a vécu au service de la paroisse.

18 - Les séances du conseil peuvent avoir des formes diverses : soirées, demi-journées le samedi ou le dimanche. Quelle que soit la forme retenue il est nécessaire de prévoir un temps de prière et un temps de lecture de l’Evangile.

19 - Quand il y a changement de président en cours de mandat du conseil, le nouveau curé a la possibilité de maintenir le conseil une année ou plus avant de procéder à son renouvellement.






                Hébergement: C.E.F | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP