Aujourd'hui 23 février nous fêtons : Saint Alexandre l’Acémète - Confesseur (IVe (...)

Diocèse de Valence

Facebook
    Vous aimez cet article?
    Partagez le.


    Vous aimez ce site, dites le sur Facebook !
Retour sur l’ordination presbytérale de Benjamin Latouche et Stéphane Nguyen

Ce dimanche 29 juin, en la fête de Saint Pierre et Saint Paul, ont été ordonnés prêtres Benjamin Latouche et Stéphane Nguyen.
Voici l’homélie prononcée par notre nouvel évêque, Mgr Pierre-Yves Michel, et les photos de l’ordination.


   
Ordination de Benjamin Latouche et Stéphane Nguyen – Dimanche 29 juin 2014
St Pierre et St Paul - Cathédrale de Valence

Heureux es-tu, Benjamin ! Heureux es-tu, Stéphane !
Vous recevez aujourd’hui le sacrement de l’ordre, « ce sacrement grâce auquel la mission confiée par le Christ continue à être exercée dans l’Eglise jusqu’à la fin des temps » (CEC 1536).
Heureux sommes-nous de recevoir ce don du Seigneur de deux nouveaux prêtres pour notre diocèse, en communion avec tous les diocèses du monde qui vivent cet événement !
En cette fête des apôtres St Pierre et St Paul, 2 frères bien différents mais inséparables, que l’Eglise fête en même temps selon une tradition ancienne, certains chercheront peut-être à vous donner plutôt l’un ou l’autre des 2 apôtres comme patron… A l’écoute de la Parole de Dieu, je souhaite inviter à entrer dans la liberté apostolique qui est un des points communs de Pierre et Paul.

La 1ère lecture, au chapitre 12 des Actes des Apôtres, relate la libération de Saint Pierre. C’est le dernier épisode de la vie de l’apôtre rapporté dans les Actes. Par la volonté du roi Hérode Agrippa, Pierre est emprisonné et c’est l’Ange du Seigneur qui vient l’appeler à sortir de la prison, la veille de son procès à Jérusalem. On peut souligner d’abord la prière de l’Eglise : le Seigneur écoute cette prière et accomplit une libération impensable et inespérée en envoyant son Ange. Pendant ce temps Pierre dort : cela manifeste sa confiance ; il sait qu’il est soutenu par la prière de ses frères et sœurs. De même, la prière de l’Eglise s’exprime très fortement dans cette célébration (en particulier dans quelques instants, avec les litanies), dans le prolongement de la prière des communautés ces dernières semaines : vous vous sentez portés (comme je l’ai senti moi-même lors de mon ordination épiscopale) : ne l’oubliez jamais, c’est un soutien au cœur des difficultés de la mission ; cet appui sur la prière de l’Eglise est la source de la véritable liberté intérieure pour accomplir les tâches du ministère. La suite du récit montre Pierre se lever, sortir dehors, guidé par l’Ange, se rendant compte seulement une fois dehors que le Seigneur l’a libéré, l’a arraché aux mains d’Hérode : à la suite de Pierre, les prêtres ne sont-ils pas ces hommes rendus par l’action de l’Esprit Saint libres d’une liberté radicalement nouvelle : pour annoncer l’Evangile, sanctifier les hommes, et les rassembler pour en faire un peuple de serviteurs libres pour aimer, transformer le monde en vivant l’Evangile. Comme éducateurs de la foi, les prêtres ont à veiller, par eux-mêmes ou par d’autres, à ce que chaque chrétien parvienne, dans le Saint Esprit, à l’épanouissement de sa vocation personnelle selon l’Evangile, à une charité sincère et active et à la liberté par laquelle le Christ nous a libérés. (cf Galates 4, 3 ; 5, 1 et 13) (PO 6)



[ Galerie photo ]



                Hébergement: C.E.F | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP