Aujourd'hui 26 octobre nous fêtons : Saint Demetrius - martyr à Sirmium en Dalmatie (...)

Diocèse de Valence

Facebook
    Vous aimez cet article?
    Partagez le.


    Vous aimez ce site, dites le sur Facebook !
ROMANS offre sa version des illuminations lyonnaises !
   

Vendredi 6 décembre
à 18 heures
Eglise Notre-Dame de Lourdes
à Romans

Le 8 septembre 1852, pour la fête de la nativité de la Vierge, la belle statue en or commandée par les notables lyonnais attend dans l’atelier du fondeur d’être replacée au sommet du clocher restauré de la petite église de Notre Dame de Fourvière. Mais les caprices de la Saône en décident autrement : l’atelier est inondé, impossible d’en sortir la statue. La cérémonie est reportée au 8 décembre, fête de Notre Dame des Advents. Au matin du 8 décembre, l’orage qui s’abat sur la ville est d’une telle violence que les édiles de la ville décident d’annuler une nouvelle fois les festivités prévues. Cependant, dans la soirée, profitant d’une éclaircie, la statue est finalement extraite de l’atelier. Pour en éclairer la lente progression vers l’église, les lyonnais, spontanément, allument des petites bougies sur le rebord de leur fenêtre en saluant le passage de la statue par des "Vive Marie" qui retentissent dans la nuit.

Depuis, il y a un truc infaillible pour reconnaître un lyonnais qui vit hors de sa ville : c’est le seul qui, le 8 décembre de chaque année, où qu’il soit en France et même dans le monde, sort ses petits lumignons de couleur pour illuminer ses fenêtres ! Née de la ferveur populaire, la belle tradition des illuminations lyonnaises perdure dans le patrimoine culturel lyonnais au point que la désormais célèbre Fête des Lumières attire dans la capitale des Gaules, des foules de plus en plus cosmopolites. Les scénographies lumineuses sont époustouflantes mais les petits lumignons traditionnels ont, eux, bien du mal à se faire une place et à redire le sens original de cette fête mariale.

En 1854, le pape Pie IX proclame le dogme de l’Immaculée Conception : "La bienheureuse Vierge Marie a été, au premier instant de sa conception, par une grâce et une faveur singulière du Dieu Tout-Puissant, en vue des mérites de Jésus-Christ Sauveur du genre humain, préservée intacte de toute souillure du péché originel". La fête de Notre Dame des Advents fait alors place à la fête de l’Immaculée Conception et quand on a la chance, dans une paroisse, d’avoir une église consacrée à N.D. de Lourdes, cela prend un sens tout particulier. Cette année encore, dans la grande tradition des illuminations de Lyon, les Romanais sont invités à venir fêter Marie : procession aux flambeaux, spectacle sons et lumières et bien sûr, messe solennelle de l’Immaculée Conception. Les enfants de la catéchèse et de l’éveil à la foi sont particulièrement conviés à prendre une part active à la fête. Accueillis à partir de 17h pour un atelier-goûter, ils seront rejoints par les enfants des écoles privées et des paroisses voisines pour célébrer, avec toute la communauté de N.D. de Lourdes, "les merveilles que le Seigneur a faites pour la Vierge Marie".

Isabelle FREICHE






                Hébergement: C.E.F | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP