Aujourd'hui 12 novembre nous fêtons : Saint Josaphat Kuntsevych - évêque basilien et (...)

Diocèse de Valence

Facebook
    Vous aimez cet article?
    Partagez le.


    Vous aimez ce site, dites le sur Facebook !
Place et parole de "Petit Pierre"
   

Dans la paroisse voisine, on connaît Petit Pierre. On le voit régulièrement à la porte de l’église, tendant sa casquette en guise de sébile, pas très gênant le matin, un peu plus coloré certains soirs. La nuit, il se blottit dans son duvet dans l’angle du porche de l’église et, quand il fait trop froid, les services municipaux le conduisent dans un lieu « réservé ».
Certes, il a son caractère et réclame son indépendance qu’il revendique au nom d’une histoire qui l’a conduit dans ce système bien différent de celui qui fut naguère le sien. Il a une grande fille un peu loin. Il va la voir quand il a économisé ce qu’il faut ou qu’un ami le transporte. Il est toujours devant l’église, jamais dedans.
Ce dimanche-là, c’était la journée annuelle contre la solitude de la Société de Saint-Vincent-de-Paul. Il flottait dans les esprits un air de « Diaconia », place et parole des pauvres. Place ? Parole ? Vraiment ? Y compris pour Petit Pierre ?
On lui a demandé s’il accepterait d’entrer, et de lire le premier texte. Il a hésité. Puis il a dit oui. Il a répété avec un des responsables de là paroisse. Il s’est fait beau et propre. Un peu étonné d’être là, il a lu avec une belle qualité d’une voix ferme. « Paroles du Seigneur » a-t-il conclu en invitant la foule. Puis reprenant sa canne, il est sorti.
Quelques paroissiens ont été plus surpris que lui. Ça surprend toujours quand on donne la parole aux pauvres et qu’on leur propose une place en les mettant devant un public qui souvent ne l’entend pas.
Ce dimanche, il y avait place et parole pour Petit Pierre.

Bruno DARDELET
Source : Drôme-Hebdo du jeudi 20 juin 2013






                Hébergement: C.E.F | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP