Aujourd'hui 22 février nous fêtons : Bienheureuse Isabelle de France - soeur de (...)

Diocèse de Valence

[ documents ]
Télécharger le texte du Père Laurent
[ Commentaire audio ]
  • Ecoutez le père Laurent
  • Depuis le site Rcf26
    Si le lecteur audio n’apparaît pas, mettez à jour "flash player" dans votre navigateur.

    [ Pause musicale ... ]
  • Le Père Julien Sciolla a choisi "Variations sur un thême de Bach" par Jacques Loussier
  • Seigneur Jésus, c’est ton amour qui 
    nous sauve, c’est ton amour qui nous 
    remet debout après une chute.
    C’est ton amour qui redonne vie à nos
    cœurs blessés, à nos âmes errantes…
    C’est sur l’amour reçu et sur l’amour 
    partagé que nous sommes dans ta
    justice.
    Merci Seigneur de la présence de ton
    amour au plus intime de mon cœur.

    Facebook
      Vous aimez cet article?
      Partagez le.


      Vous aimez ce site, dites le sur Facebook !
    Mardi 18 mars 2014

    Cette semaine c’est le père Laurent DENIZET, prieur de l’abbaye Notre Dame d’Aiguebelle, qui nous accompagnera dans cette « Pause Carême »


       

    1ère lecture Is 1,10.16-20

    Appel à la conversion

    Lecture du livre d’Isaïe

    Écoutez la parole du Seigneur, vous qui ressemblez aux chefs de Sodome ! Prêtez l’oreille à l’enseignement de notre Dieu, vous qui ressemblez au peuple de Gomorrhe !
    Lavez-vous, purifiez-vous, ôtez de ma vue vos actions mauvaises, cessez de faire le mal.
    Apprenez à faire le bien : recherchez la justice, mettez au pas l’oppresseur, faites droit à l’orphelin, prenez la défense de la veuve.
    Venez donc et discutons, dit le Seigneur. Si vos péchés sont comme l’écarlate, ils deviendront comme la neige. S’ils sont rouges comme le vermillon, ils deviendront blancs comme la laine.
    Si vous consentez à m’obéir, vous mangerez les bonnes choses du pays.
    Mais si vous refusez, si vous vous obstinez, c’est l’épée qui vous mangera.
    Le Seigneur a parlé.

    Psaume 49

    Ps 49, 7ab.8, 13-14, 16bc-17, 21abc.23ab

    R/ Marchons sur les pas du Seigneur, il nous fera voir le salut.

    « Écoute, mon peuple, je parle ;
    Israël, je te prends à témoin.
    Je ne t’accuse pas pour tes sacrifices :
    tes holocauste sont toujours devant moi.

    « Vais-je manger la chair des taureaux
    et boire le sang des béliers ?
    Offre à Dieu le sacrifice d’action de grâce,
    accomplis tes vœux envers le Très-Haut.

    « Qu’as-tu à réciter mes lois,
    à garder mon alliance à la bouche,
    toi qui n’aimes pas les reproches
    et rejettes loin de toi mes paroles ?

    « Voilà ce que tu fais ; garderai-je le silence ?
    Penses-tu que je suis comme toi ?
    Qui offre le sacrifice d’action de grâce,
    celui-là me rend gloire. »

    Evangile Mt 23, 1-12

    Mise en garde contre l’orgueil en face de Dieu

    Acclamation : Ta parole, Seigneur, est vérité, et ta loi, délivrance. « Rejetez votre péché loin de vous, dit le Seigneur ; faites-vous un cœur nouveau et un esprit nouveau. » Ta parole, Seigneur, est vérité, et ta loi, délivrance. (cf. Ez 18, 31)

    Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

    Jésus déclarait à la foule et à ses disciples :

    « Les scribes et les pharisiens enseignent dans la chaire de Moïse.
    Pratiquez donc et observez tout ce qu’ils peuvent vous dire. Mais n’agissez pas d’après leurs actes, car ils disent et ne font pas.
    Ils lient de pesants fardeaux et en chargent les épaules des gens ; mais eux-mêmes ne veulent pas les remuer du doigt.
    Ils agissent toujours pour être remarqués des hommes : ils portent sur eux des phylactères très larges et des franges très longues ; ils aiment les places d’honneur dans les repas, les premiers rangs dans les synagogues, les salutations sur les places publiques, ils aiment recevoir des gens le titre de Rabbi.
    Pour vous, ne vous faites pas donner le titre de Rabbi, car vous n’avez qu’un seul enseignant, et vous êtes tous frères.
    Ne donnez à personne sur terre le nom de père, car vous n’avez qu’un seul Père, celui qui est aux cieux.
    Ne vous faites pas non plus appeler maîtres, car vous n’avez qu’un seul maître, le Christ. Le plus grand parmi vous sera votre serviteur.
    Qui s’élèvera sera abaissé, qui s’abaissera sera élevé. »


    - 1ère lecture Is 1,10.16-20
    - Psaume 49
    - Evangile selon saint Matthieu


    Il y a 2 commentaires sur le forum de cet article :

    - 18 mars 10:18 Nathalie FABRE
    "Ce n’est qu’en acquérant l’humilité du Christ Homme, qu’il nous sera donné de participer à la gloire (...)

    - 19 mars 22:14 Anne-Marie Cunzi
    Oui, elle est belle cette phrase et c’est un sacré challenge/ challenge sacré ! Et nous avons (...)



    S'identifier pour participer à la discussion Si vous n'êtes pas inscrits, merci de demander votre inscription à l'aide de ce formulaire.




                    Hébergement: C.E.F | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP