Aujourd'hui 21 août nous fêtons : Saint Pie X - Pape (257e) de 1903 à 1914 (✝ (...)

Diocèse de Valence

Facebook
    Vous aimez cet article?
    Partagez le.


    Vous aimez ce site, dites le sur Facebook !
Lettre des parents à leur enfant baptisé
   

Mon enfant, aujourd’hui, nous avons voulu te baptiser dans le Christ Jésus,
te plonger dans la mort et la résurrection du Dieu auquel nous croyons.
Dans cette lettre, que tu pourras lire plus tard, nous voulons te dire pourquoi.

Ce n’est pas pour t’imposer notre choix que nous t’avons fait baptiser,
mais pour ouvrir devant toi un chemin de liberté que, demain,
tu pourras choisir à nouveau et emprunter librement.
Nous avons voulu te donner ce que nous avions de meilleur.
Nous croyons que cette petite semence de la foi,
semée, aujourd’hui, dans le jardin de ton cœur,
dans la lumière du jour et les ténèbres de la vie,
germera au plus secret de ta vie.

Nous te plongeons, aujourd’hui, dans l’océan d’amour de Jésus-Christ
pour te donner une force nouvelle plus grande que nous et plus grande que toi.
Elle sera la courage de tes combats, la lucidité de tes choix, la lumière de tes pas.
Pour vaincre les forces du mal, elle sera ton espérance et ta joie.

Nous avons voulu te baptiser dans le Christ
afin que tu deviennes un homme (une femme) libre et debout,
au milieu de ce monde parfois un peu fou.
Et surtout, pour que tu deviennes un frère (une sœur)
qui construit, avec Dieu, l’avenir de notre terre.
Sache que si un jour, tu venais à oublier ce don immortel,
tu resteras secrètement marqué par le feu de son appel.

Comme la Vierge Marie offrant son Fils Jésus dans le Temple,
nous avons voulu te conduire au seuil de la Maison de Dieu,
te déposer entre les bras de son Eglise, te faire entrer dans un
peuple de chercheurs qui deviennent des frères et des sœurs.

Et quand, demain, nous ne pourrons plus rien pour toi,
il te restera au moins, gravé sur ton front et dans ton cœur
cette croix du Christ vainqueur.

Car c’est Lui, et Lui seul, ton Sauveur et ton Seigneur
qui tracera pour toi, demain, un chemin de paix et de liberté.
Au-delà de tes angoisses et de tes misères,
c’est Lui qui t’ouvrira la Maison de son Père,
et, dans ta mort, fera jaillir son éternité.

Michel HUBAUT, ofm






                Hébergement: C.E.F | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP