Aujourd'hui 20 février nous fêtons : Sainte Aimée - nièce de sainte Claire d’Assise (...)

Diocèse de Valence

Facebook
    Vous aimez cet article?
    Partagez le.


    Vous aimez ce site, dites le sur Facebook !
Les récits de la nativité ne figurent que dans deux des quatre évangiles. Pourquoi ? Quel sens prennent ces récits ?
   

Matthieu et Luc n’ont pas voulu écrire une biographie complète de Jésus. Sinon, on en saurait davantage sur son enfance et sa vie cachée, qui ont duré beaucoup plus longtemps que sa vie publique. Ces deux évangélistes ont voulu raconter l’origine de Jésus, en montrant que dès les premiers instants de son existence, il était vraiment l’envoyé de Dieu. La première expression de la foi ayant été celle de la Résurrection, ces récits sont un retour en arrière sur le passé de Jésus. Les premiers chrétiens en effet n’avaient pas seulement constaté le miracle d’un retour de Jésus à la vie. Ils avaient tout de suite compris qu’il était entré, qu’il avait été régénéré dans la vie même de Dieu. À partir de là, ils considérèrent que Jésus comptait pour Dieu depuis longtemps, qu’il appartenait depuis toujours à l’histoire du Salut, c’est-à-dire au projet de Dieu sur l’humanité : il est dès son origine l’Envoyé de Dieu aux hommes. Les récits de la nativité nous renseignent ainsi sur la volonté de Dieu de faire de l’enfant à naître son propre Fils, et de le donner au monde.






                Hébergement: C.E.F | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP