Aujourd'hui 24 septembre nous fêtons : Saint Silouane - l’athonite (✝ 1938)

Diocèse de Valence

Facebook
    Vous aimez cet article?
    Partagez le.


    Vous aimez ce site, dites le sur Facebook !
Les deux soeurs (Edito Décembre 2014)
   

En cette année de la vie consacrée, ouverte il y a quelques jours, nous pouvons imaginer deux religieuses en train de parcourir les routes à la façon des soixante-douze disciples envoyés par Jésus deux par deux. Nous pouvons aussi tourner notre regard vers les Monts du Matin et admirer le « Rocher des deux sœurs », merveille de la création. Mais les deux sœurs que je vous invite à contempler, notamment grâce à ce numéro d’église de Valence, ce sont l’Église de Viviers et l’église de Valence, irriguées beaucoup plus par l’évangile que par le Rhône et ses affluents.

Ensemble, ces deux églises sœurs sont allées à la source, pas celle de l’Ardèche, ni celle de la Drôme, mais à celle du témoignage des saints martyrs Pierre et Paul, là aussi où il y a cinquante ans se vivait le Concile Vatican II.

Certes, ce pèlerinage à Rome se faisait avec huit autres églises sœurs, celles de la région Rhône-Alpes, mais la proximité était plus grande entre Ardéchois et Drômois comme elle l’est au quotidien par la vie familiale, le travail, le sport, les activités culturelles, etc.

En plus de ces aspects de fraternité humaine, il y a, dans ces relations entre églises sœurs, une dimension théologique essentielle : notre Dieu nous invite à la rencontre, à la sortie de soi : « Quitte ton pays, dit-il à Abraham » (Genèse 12) ; il nous propose de considérer l’autre comme un partenaire et de vivre en alliance. Ainsi bâtir avec sa sœur permet un véritable accomplissement de soi. Il y a vingt ans, notre synode diocésain de 1994 demandait « qu’avec le diocèse de VIVIERS, soit poursuivie et développée toute collaboration, en particulier tout au long de la vallée du Rhône » (cf. p : 112) ; le cap était clairement défini et il y a eu beaucoup de réalisations mais il reste encore à faire pour que ces deux sœurs soient toujours plus de la famille du Christ.

P. Pierre CHARIGNON
Vicaire général






                Hébergement: C.E.F | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP