Aujourd'hui 10 mai nous fêtons : Saint Jean d’Avila - Prêtre, 34ème docteur de (...)

Diocèse de Valence

Facebook
    Vous aimez cet article?
    Partagez le.


    Vous aimez ce site, dites le sur Facebook !
Le football au service de la paix et de la fraternité
   

Un match interreligieux pour la paix : il aura lieu le 1er septembre prochain, au stade olympique de Rome, et réunira sur le même terrain des joueurs de tous horizons, champions d’hier et d’aujourd’hui, pour la bonne cause, puisque cette fête du ballon rond, qui a reçu la bénédiction du Pape François, visera à promouvoir la fraternité entre les peuples, et la culture de la rencontre. Un match, que d’aucuns avancent déjà comme historique, mais qui sera surtout hautement symbolique, au vu du contexte mondial on ne peut plus tourmenté.

Rarement un match n’aura suscité autant d’enthousiasme et d’effervescence médiatique. Les journalistes étaient légion ce lundi 25 août, pour la présentation de l’évènement, en présence du très célèbre Javier Zanetti, ancienne étoile du football argentin et initiateur du match, ainsi que des nombreux sponsors ayant prêté leur concours au financement de l’évènement.

« La chose la plus importante n’est pas tant le match que le message de paix que veut faire le Pape » : d’entrée, le joueur argentin Javier Zanetti, initiateur de l’évènement tient à préciser la finalité première de ce match si particulier, et dont l’idée serait née lors d’une discussion privée et informelle entre le joueur et le Souverain Pontife, que l’on sait passionné par le ballon rond. Le concept central et clé du match est simple : rassembler des joueurs de tous horizons, de religions et de cultures différentes, rassembler donc ces personnalités souvent adulées du public et érigées en modèles, autour d’une passion commune : le football… et mettre ses vertus fédératrices au service de la promotion de la paix, du dialogue, de la rencontre entre les peuples. Un véritable signe d’espérance au regard d’une actualité dramatique, marquée par la violence, les guerres souvent causées par l’intolérance religieuse.

Nombreux sont les joueurs à avoir été sollicités, ou à s’être proposés spontanément pour cette grande fête du sport : Lionel Messi, Gigi Buffon, David Trezeguet, Ronaldinho, ou encore Andrea Dirlo, pour ne citer qu’eux ; la liste est longue et prestigieuse…

L’initiative a reçu l’adhésion de plusieurs associations et institutions, dont le mouvement des Focolari, et la FAO… Autre soutien, non moins important, celui de nombreux sponsors, sans qui l’évènement n’aurait pu avoir lieu.

Le match, qui suscite un réel enthousiasme, sera retransmis en mondovision, également sur internet et à la radio… Une manière d’associer le maximum de personnes à cet évènement très symbolique.

La recette du match sera reversée en intégralité à plusieurs associations en faveur de l’éducation d’enfants pauvres, PUPI, créé par Javier Zanetti, et Scholas soutenue par le Pape François.

A noter enfin que le Pape ne se rendra pas au match, mais rencontrera les joueurs le lundi après-midi, salle Paul VI.

Source : http://fr.radiovaticana.va






                Hébergement: C.E.F | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP