Aujourd'hui 24 janvier nous fêtons : Saint François de Sales - évêque de Genève (✝ (...)

Diocèse de Valence

Facebook
    Vous aimez cet article?
    Partagez le.


    Vous aimez ce site, dites le sur Facebook !
Le Pape François, héritier de l’abbé Pierre

Il y a 60 ans, avec l’Appel d’Hiver 54, l’abbé Pierre donnait un nouvel élan à une parole publique pour et avec les plus démunis. Mgr Jean-Charles Descubes, archevêque de Rouen, leur donne voix au chapitre au sein de la « Commission diocésaine de la solidarité ».


   

- Que retenez-vous de sa personnalité et de son action ?

J’étais adolescent au moment de l’Appel d’Hiver 54. Cela m’a profondément marqué. La mobilisation dont on a rendu compte à l’époque a touché tous les âges. C’était quand même une des premières fois qu’on attirait l’attention sur un phénomène social important - l’absence de logement, le problème des sans-abris. Je dirais que depuis, lorsqu’il y a une détresse profonde reconnue, à laquelle on estime qu’une réponse insuffisante est donnée, des gens se lèvent à la suite de l’abbé Pierre. On n’hésite pas à en parler publiquement : reconduites à la frontière, Roms...

- Quels héritiers lui voyez-vous aujourd’hui ?
L’abbé Pierre a une multitude d’héritiers : tous ceux qui, devant une question sociale non résolue, prennent la parole ou mènent des actions. Tous n’ont pas la même renommée. Je pense aux « Enfants de Don Quichotte » pour le logement, au footballeur Zinedine Zidane en faveur des jeunes des quartiers. L’abbé Pierre a vraiment donné un élan nouveau à la prise en compte des détresses. Une personnalité du même ordre serait le Pape François. [...]

Source : http://www.eglise.catholique.fr






                Hébergement: C.E.F | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP