Aujourd'hui 2 octobre nous fêtons : Saints Anges gardiens - Fête en l’honneur des (...)

Diocèse de Valence

Facebook
    Vous aimez cet article?
    Partagez le.


    Vous aimez ce site, dites le sur Facebook !
L’Amour nous a aimés jusqu’à la fin
   

« Où est-il ton Dieu ? »
En cette grande semaine, Seigneur
tu es aux pieds de tes 12 amis.
Tu as besoin de leur présence
En ce moment ultime du don de ta vie .
Tu es aux pieds de l’Eglise
Aux pieds de l’humanité

Tu es à mes pieds aussi.
Tu sais la douceur de ce geste
que tu vas accomplir
Marie de Béthanie vient de t’offrir ce service
il y a à peine quelques jours.
Tu voulais répéter la beauté de ce geste,
sa délicatesse du toucher.

« Où est-il ton Dieu ?  »
Tu es là à genoux
devant moi, mendiant mon accueil.
Tu es là ;
Tu baisses les yeux, regardes à la hauteur
du pauvre et du petit.

Une question te préoccupe Jésus !
« Avez-vous compris ce que je viens de faire ?  »

C’est la question
qui tue, qui dérange,
qui bouleverse, qui donne à réfléchir…

Je t’entends me souffler au cœur :
« Avez-vous compris quelque chose à ma folie ?
-  pourquoi je meurs ?
-  le partage du pain et du vin de ce soir ?
-  le mystère de mon amour destiné
à chacun et chacune ?

Seigneur, je suis obligé d’admettre
que je n’ai pas tout compris.
Donne-moi l’intelligence du CŒUR de comprendre
le grand INCOMPRIS que tu es.
Fais-moi saisir l’incompréhensible...au-delà des mots.

N’es-tu es pas allé trop loin ?
tu es allé jusqu’au bout de l’amour.

Je crois qu’il n’y a rien à comprendre
C’est plutôt une affaire de cœur

Rends-moi "sensible à l’invisible" et
aide-moi à "voir avec les yeux du coeur".
Sois en moi l’amour dont je t’aimerai.
Sois en moi l’amour que je répandrai.

Mais tu devais bien te douter que plusieurs
passeraient à côté de ton amour
sans rien voir, sans rien comprendre.

Pourquoi as-tu continué ?
« C’est que je les aime au-delà de ce qu’ils ont compris...
Voilà mon amour pour chacun et chacune d’entre vous.  »

« Où est-il ton Dieu ? »

Il est à tes pieds. Il mendie
ton accueil. Il aimerait l’espace de ton coeur.
Il désirerait le creux de ta vie.
Il souhaiterait verser sur tes blessures l’eau et le parfum
de son amour pour mieux te partager son Pain et son Vin.
Il aimerait te confier simplement sa Vie...

Alors je dis : "pas de plus grand amour
Que de donner sa vie, pour ceux qu’on aime" »...
Comment rendrais-je au Seigneur
tout le bien qu’il a fait pour moi ? »
Me voici Seigneur »






                Hébergement: C.E.F | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP