Aujourd'hui 21 février nous fêtons : Saint Pierre Damien - évêque d’Ostie, docteur de (...)

Diocèse de Valence

Facebook
    Vous aimez cet article?
    Partagez le.


    Vous aimez ce site, dites le sur Facebook !
Galette, boudin et carmentran...
   

À lire les journaux, écouter les commentaires radios et TV, surveiller les sondages, les Français n’ont pas le moral. Nous serions dans une séquence de sinistrose aiguë.
Il y a des raisons qui taraudent nombre de nos contemporains : le chômage, l’endettement, le logement, la pauvreté qui va grandissante, un certain climat d’insécurité. Et nous connaissons des victimes douloureuses à qui nombre d’entre nous portent aide et réconfort.
Mais en parcourant nos journaux - comme Drôme Hebdo par exemple -, on découvre combien nombreux sont ceux qui recherchent dans un bien vivre ensemble des expressions de convivialité et d’espérance. Dans nos villages, dans nos quartiers. combien de raison de se retrouver, de redécouvrir un peu de fraternité, et de faire revivre dés traditions ?
Galettes des rois, boudins, concours de soupe, choucroute, chandeleur, carmentran, carnaval, fête des voisins, anciens, jeunes, mais aussi chorales, compagnies théâtrales. une multitude de fêtes et de rencontres : bonnes volontés pour un temps de partage et de sourire. Pour une expression conviviale de la fraternité. Et plus ça va, plus tout cela revit. Pour le bonheur de savoir que l’on est ensemble. Et que l’on se moque - au moins un temps - de la sinistrose !
Voilà le carême. Profitons-en pour être heureux ensemble. Avec des visages joyeux, qui témoignent et partagent l’espérance qui nous rassemble.

Bruno DARDELET
Drôme-Hebdo du 12 février 2015






                Hébergement: C.E.F | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP