Aujourd'hui 24 février nous fêtons : Saint Modeste - Evêque de Trèves et Confesseur (...)

Diocèse de Valence

Facebook
    Vous aimez cet article?
    Partagez le.


    Vous aimez ce site, dites le sur Facebook !
Fête de la mission

Dimanche 19 octobre 2014, à Allex, le diocèse fêtera la mission à l’occasion de la Journée Missionnaire Mondiale, célébrée en France sous le thème :


   

"La Joie de l’évangile"

Cette demi-journée débutera par un repas partagé, s’articulera l’après-midi autour de témoignages et de ce que nous dit le pape François sur la joie d’évangéliser, et se conclura par l’eucharistie.

Ce jour particulier sera l’occasion de prier pour la Mission et pour toute l’Église, puisque tous les baptisés sont missionnaires. Ce sera aussi une invitation au partage entre églises locales pour qu’ensemble, elles se donnent les moyens partout dans le monde, de vivre et d’annoncer l’évangile, et coopèrent à la Mission universelle.

Il ne vous aura pas échappé que cette année, nous n’avons pas programmé de Fête de la Mission, début juillet, comme les années précédentes. Ceci pour diverses raisons, dont une et non des moindres, est notre désir d’attirer l’attention sur la Journée missionnaire mondiale (JMM), le troisième dimanche d’octobre. Nous voudrions permettre à nos paroissiens et plus largement à notre diocèse, en ces temps de réflexion synodale, de mieux se sensibiliser à la dimension universelle de la mission, « la Mission ici et là-bas », comme aime à dire le CCFD. La mission commence ici, quand nous acceptons de « sortir dans les périphéries » comme nous y invite notre pape François, mais elle va bien au-delà.

Nous ne pouvons pas nous enfermer sur notre petite France vieillissante, sous peine de mourir et de nous atrophier, ce qui revient à perdre le sel de la Bonne Nouvelle et la « Joie de l’évangile ». Nous devons, et c’est aussi être fidèle au Concile et à une vraie démarche synodale, nous ouvrir à la dimension universelle de l’église et de sa Mission. L’église vit et se développe, non pas en se regardant le nombril, mais en sortant au dehors et en accueillant le « dehors » qui s’invite de plus en plus chez nous, alors que notre monde occidental le refuse de plus en plus dans un repli égoïste, voire xénophobe.

Partir, non seulement ouvre le cœur sur l’ailleurs, mais ouvre aussi le regard sur notre réalité et permet de l’appréhender autrement. C’est le constat enrichissant que font tous les missionnaires, qu’ils soient chevronnés ou jeunes coopérants. C’est le constat que font, sans doute aussi, ceux qui sont venus nous rejoindre, de plus en plus nombreux, au service de notre diocèse. Comment ne pas voir leur présence comme une chance de renouvellement pour nos communautés ecclésiales ?

C’est pourquoi, je vous invite tous au nom de la Coopération missionnaire, à participer à cette demi-journée de la Mission, le dimanche 19 octobre, à Allex. Accueil à partir de 11h30 pour un repas partagé pour ceux qui le souhaitent. Début de la réflexion à 14 h. Sous l’impulsion du message du pape François, nous serons invités à accueillir « la Joie de l’évangile » devant une table ronde de témoins, venus d’ailleurs ou résidents chez nous, dans un échange avec les participants.

Pour ceux qui ne pourront pas venir et aussi pour tous, le travail est aussi sur place, là où nous vivons, dans nos paroisses et nos équipes diverses, nous pouvons durant ce mois d’octobre « nous informer, prier et partager » selon la trilogie des Œuvres pontificales Missionnaires. Et pourquoi pas ? Commencer de mettre sur pied une petite équipe qui porterait localement le souci de la Mission.

P. Pierre Chovet
Responsable diocésain de la Coopération missionnaire

Le dimanche 19 octobre est la Journée Missionnaire Mondiale. En France, c’est le titre de l’exhortation apostolique du pape François « La joie de l’Evangile » qui a été choisi pour animer cette journée. Cette journée missionnaire a un triple objectif : s’informer, prier et partager.
Toutes les paroisses sont invitées à célébrer la journée missionnaire mondiale, cette année le 19 octobre. « Dieu aime celui qui donne avec joie » (2 Co, 9/7).
La quête de ce dimanche est un acte missionnaire. Elle permet à l’Église de vivre, d’assurer sa mission, sa croissance dans le monde et de favoriser l’annonce de l’Évangile. L’Église lui donne le statut de « quête impérée », l’intégralité de la collecte est transmise aux Oeuvres Pontificales Missionnaires qui en ont la charge.





                Hébergement: C.E.F | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP