Aujourd'hui 21 février nous fêtons : Saint Pierre Damien - évêque d’Ostie, docteur de (...)

Diocèse de Valence

Facebook
    Vous aimez cet article?
    Partagez le.


    Vous aimez ce site, dites le sur Facebook !
Du conflit à la communion, commémoration commune de la Réforme en 2017
   

La commission internationale de dialogue luthéro-catholique romaine a signé un document intitulé Du conflit à la communion, commémoration luthéro-catholique romaine commune de la Réforme en 2017. Ce texte vient d’être publié en français aux éditions Olivetan.

Les signataires de ce texte invitent tous les chrétiens à étudier ce document « avec un esprit à la fois ouvert et critique, et à nous accompagner sur ce chemin vers une communion plus entière de tous les chrétiens ». En effet, le texte décrit un cheminement d’un conflit né en particulier avec l’affichage des 95 thèses de Luther en 1517 jusqu’à la communion à ce jour toujours imparfaite et inaccomplie !

L’introduction débute par la phrase suivante : « en 2017, les chrétiens luthériens et catholiques célébreront ensemble le 500e anniversaire des débuts de la Réforme ». Il nous faut mesurer l’importance de cette phrase et son caractère non évident ! Que les protestants célèbrent l’anniversaire de leur naissance, quoi de plus naturel. Mais que les catholiques commémorent ce qui fut pour eux un moment douloureux de conflit et de déchirure de l’Église en Occident, voilà qui n’est pas naturel. Et que luthériens et catholiques romains soient invités à célébrer ensemble cet anniversaire, voilà qui est encore plus surprenant !

Le texte poursuit : « Aujourd’hui, les luthériens et les catholiques ont la joie de se comprendre mutuellement de mieux en mieux, de coopérer et de se respecter de plus en plus. Ils ont fini par reconnaître que ce qui les unit est plus important que ce qui les sépare : avant tout, ils partagent la foi en Dieu trine et en la révélation en Jésus-Christ, et ils affirment les vérités fondamentales de la doctrine de la justification. » Voilà la clé et le grand principe de l’œcuménisme : nous reconnaissons que ce qui nous unit est plus important et fondamental que ce qui nous sépare ! Les 5 impératifs œcuméniques du dernier chapitre sont fondés sur cette base : nous sommes tous des chrétiens, professant la même foi et baptisés dans la même eau, et nous nous accordons aujourd’hui sur ce qui fut le nœud de la discorde, la doctrine de la justification. Ce qui nous unit est plus important que ce qui nous divise !

Lire la suite de cette présentation






                Hébergement: C.E.F | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP